La fabrique des écritures baroques

Le vendredi 9 mars 2018

Théâtre Paul Éluard, 162 rue Maurice Berteaux Bezons

Artiste associée — Cie Fêtes Galantes

Dans la continuité d’un travail développé depuis 25 ans Béatrice Massin, Artiste associée écrit une nouvelle page de son histoire en initiant en 2018 au sein de sa compagnie Fêtes galantes, la Fabrique des Écritures Baroques (F.E.B.)

Bâtir ce pont, entre les esthétiques artistiques des XVIIème et XXIème siècles, est la démarche de la F.E.B, qui aura deux missions : soutenir l’émergence chorégraphique à partir de l’expérience et la singularité des interprètes au sein de La Pépinière de chorégraphes, et inviter des artistes contemporains d’horizons pluriels à rencontre l’univers baroque à travers des commandes d’œuvres et de performances chorégraphiques.

Cette ingénierie chorégraphique est accueillie au tpe, dans le cadre de la résidence de Béatrice Massin. Deux projets sont portés au plateau durant cette soirée partagée .

QUATRE-UN (4-1) vient éclairer ce que sera la démarche artistique de la F.E.B : proposer une énergie de la danse baroque dans toute sa diversité.

LOU – Solo, 20’

Explorateur du vivant, Mikaël Phélippeau inaugure la F.A.B  par une commande de Béatrice Massin, mécène du baroque.

« J’ai le désir d’aborder avec Lou et à travers le répertoire traversé par cette interprète, son expérience de corps, son rapport au mouvement et à l’héritage, ses mots […], son histoire » point de départ de leur recherche.

PRETEXTE – Quatre interprètes, 45’

La question du collectif, abordée dans Mass b, où la « Belle Dance » incarne la marche de l’Humanité, le déplacement et la construction d’une communauté, est de nouveau au cœur des préoccupations de ce nouveau projet.

Pour cette création, la Galante Béatrice part de la musicalité des mots, d’un phrasé pour faire naître de nouveaux gestes abstraits et propices à l’imaginaire de notre temps.

Pour mettre en mots  et en chants les corps, Carole Martinez, romancière au cœur du processus de création par un travail d’écriture qui puise sa source dans sa rencontre avec les quatre interprètes de Prétexte.

20 h 30. Théâtre Paul Éluard, 162 rue Maurice Berteaux. Bezons - 01 34 10 20 20 - tpebezons.rpublic@orange.fr - Tarif : 13 € / 10 €