… ethnologue & amoureux

Le mercredi 20 mars 2019

Médiathèque Les Temps Modernes, 7 rue du Chemin Vert de Boissy Taverny

Dans le cadre du cycle de conférences "Connaissance de l'art contemporain".

CLAUDE CLOSKY - SYLVIE FLEURY - FRANCK SCURTI… ET BIEN D’AUTRES

Existe-t-il une essence immuable de l’œuvre d’art ? Sur quels critères valider les arts majeurs ? Depuis un siècle, les artistes sont immergés dans une société divisée entre culture traditionnelle et nouvelle culture industrielle, en particulier celle de la reproduction. Le kitsch, style pseudo-artistique de mauvais goût, est le produit de ces changements sociaux et historiques et colle à l’émergence du post-modernisme. Si le modernisme se caractérisait par la création de formes nouvelles, le post-modernisme recycle des formes préexistantes : citation, pastiche, parodie. Les références à l’art du passé prennent des formes très diverses, de l’hommage à la citation ironique. Quelle (im)posture !

Depuis le Pop Art, les artistes n’ont eu de cesse de redéfinir l’art face au monde post-industriel. En ethnologues, Claude Closky, Sylvie Fleury, Franck Scurti et bien d’autres… étudient l’érosion de la culture d’élite, les outils de manipulation des masses et participent à la remise en question de la notion d’art elle-même, analysant avec attention les mécanismes qui firent tomber l’art de son piédestal au niveau de « marchandise anthropologique ». Lorsque partout la belle apparence fait loi, l’art peut-il encore être subversif ? Comment aimer une époque d’accumulation, de classements, de répétition des mêmes gestes, une époque apparemment vidée de sens, délaissant l’être pour le paraître ?

18 h. Médiathèque Les Temps Modernes, 7 rue du Chemin Vert de Boissy. Taverny - Tarif : 10 € pour les tabernaciens / 40 € pour les non-résidents