Biomimétisme : le vivant comme modèle de société

Le jeudi 22 mars 2018

Site universitaire des Chênes 1 – Salle de conférences 33 bd du Port Cergy

Gauthier Chapelle, naturaliste, biologiste-entrepreneur, antarcticien,

Du biomimétisme ont surgi une éolienne à nageoire de baleine, un train martin-pêcheur ou encore des fibres de verre inspirées des éponges. Gauthier Chapelle interroge les 3,8 milliards d’année d’évolution du vivant, d’où ont émergé des technologies de pointe permettant aux organismes de prospérer et cohabiter sur Terre. Pourrons-nous nous contenter de ces propositions pour inventer la transition vers une société sans pétrole compatible avec la biosphère ? Les autres espèces, qu’elles soient bactéries, arbres ou champignons, nous font aussi des propositions pour nos modes d’organisation, et encouragent ainsi notre perception d’interdépendance avec le reste de la planète. Elles nous montrent en particulier que les symbioses et les coopérations sont la clé du dynamisme et de la résilience des écosystèmes de la planète, et nous invitent à de nouvelles alliances, pour nous en inspirer comme pour nous nourrir…

de 18 h à 20 h. Site universitaire des Chênes 1 – Salle de conférences 33 bd du Port. Cergy - 01 34 25 63 79 - universite.ouverte@ml.u-cergy.fr - Tarif : 4 € la séance / 30 € l’abonnement annuel